La vision commune

1
221

Chers frères et sœurs, coucou à tous,

Voici le premier jet de Charte Souveraine sur lequel est basé la communauté que nous souhaitons monter avec un groupe d’amis pour vivre ensemble sur le même terrain.

Au vu des circonstances chaotiques du monde actuel (et cela va empirer ce qui accélérera le réveil), il vaut mieux se regrouper à la campagne plutôt que de vivre chacun de son coté à bosser comme un âne pour survivre.

Oui le monde n’est qu’une illusion, un rêve, mais il faut mieux expérimenter un joli rêve qu’un cauchemar, n’est il pas ?

C’est un premier jet, j’attends vos commentaires et suggestions, je vous partagerai la charte finale, je pense que ce partage est important car il peut vous donner des idées et répondre à vos interrogations concernant ce sujet.


Charte Souveraine de la communauté « Bem Haja»

Objet de la communauté et philosophie

Nous souhaitons créer un village communautaire entre frères et sœurs pour y vivre ensemble sur le même terrain et y créer un centre d’accueil de type « yoga center » dans lequel nous organiserons des rencontres, stages, ateliers, cérémonies… pour le public.

Notre vision commune, à la fois de vie en communauté ainsi que de la transmission d’enseignements qui sont donnés au centre de retraite spirituel «Bem Haja», est basée sur la reconnaissance de l’Unité, du pur Esprit, l’Amour pur, c’est-à-dire la sortie de l’illusion de la dualité (maya), le but est le réveil au pur Esprit : la fin de la roue des réincarnations du Samsara ou « Illumination ».

Cela implique différentes pratiques destinées à dissoudre l’égo comme enseigné dans l’advaita vedanta, ou l’enseignement de Ramana Maharshi, du Bouddha ou encore UCEM (Un cours en miracles).

Type de la structure

Nous avons créé une association pour l’achat du ou des terrains nommée « Bem Haja ».

Cette structure donne le cadre juridique de base permettant le lien avec l’ancien monde pour l’ouverture du compte bancaire. Notre véritable contrat moral et référence en termes de décisions collectives n’est pas l’association, mais bien cette présente Charte Souveraine.

Pour être considéré comme résident permanent sur le terrain de la communauté, les postulants devront signer d’abord cette Charte Souveraine, et à l’issue de la période d’essai prévue dans cette Charte Souveraine (ou décision collective des membres de l’association) il leur sera proposé de rentrer dans l’association en tant que membres sociétaires, et cela sera acté lors de la prochaine réunion du conseil d’administration de l’association selon les termes définis dans les statuts de l’association.

Financement du projet

A l’origine du projet, nous sommes plusieurs, chacun ayant des apports différents, nous souhaitons acheter le ou les terrains au nom de l’association, donc le but est : qu’aucun de nous ne soit propriétaire de la terre à titre personnel afin d’éviter les dérives égotiques et ainsi favoriser les décisions collégiales.

Si pour des raisons pratiques un terrain destiné à la communauté est acheté à titre personnel par l’un des signataires de cette Charte Souveraine, celui-ci sera donné à l’association « Bem Haja » dans un délai maximum de 6 mois suivant l’acquisition dudit terrain.

Les frais de transfert seront à la charge de l’association.

Activités et apports financiers par la vente de produits ou services

Les activités des membres de la communauté permettront la récolte d’argent nécessaire à son développement par la vente de services ou produits fabriqués dans la communauté ou par des activités annexes extérieures à la communauté, comme des activités sur internet ou des missions à l’extérieur de la communauté. Le but étant une gestion de type familiale ou chacun fait ce qu’il peut pour participer aux besoins de la tribu.

Les services principaux seront :

Centre de Yoga, soins holistiques, artisanat, permaculture, ateliers spirituels, hébergement de type rbnb, festivals de musique, buvette bio (sans alcool), cérémonies , et autres…

L’argent ainsi récolté pour la communauté sera réparti de la façon suivante :

50% seront pour l’association, pour le financement des structures et activités du centre.

Les autres 50% seront répartis à parts égales mensuellement entre chaque résident permanent (et vivant sur le terrain au moins 15 jours dans le mois alloué*), chacun pouvant en disposer à sa convenance.

*Si un résident permanent par 6 mois en vacances par exemple, il ne touchera pas sa part des 50% allouées pour les résidents pendant cette période.

Selon les besoins, ce pourcentage peut être révisé (ainsi que toute clause de cette Charte Souveraine) par vote (avec quorum déterminé dans l’article « Quorum, réunions et votes » ci-dessous).

Quorum, réunions et votes

Comme nous allons nous voir tous les jours, la plupart des petites décisions de la journée se feront devant un café et ne nécessiteront pas de réunions formelles. Mais pour les décisions plus importantes au niveau collectif, chaque membre permanent peut demander une réunion et un vote.

Lors de ces réunions et votes, un quorum de 70% minimum du nombre de résidents permanents doit être réuni pour pouvoir voter. Le vote se fera à l’unanimité moins 2 voix pour chaque question (1 résident permanent signataire de la Charte Souveraine = 1 vote).

Le système de vote pourra être géré si besoin par une application mobile (à développer) qui rappellera à tous la date de la réunion, les questions, et permettra de voter à distance pour les résidents qui sont en voyage par exemple.

Utilisation des fonds de l’association

Pour les achats de moins de 300 euros pour la communauté, nous laisserons la décision au bureau de l’association tel que prévu dans les statuts de l’association. Pour les dépenses supérieures à 300 euros, l’utilisation des fonds de l’association sera décidée par le vote collégial des résidents permanents lors de réunions à cet effet (avec quorum déterminé dans l’article « Quorum, réunions et votes » ci-dessus).

Sortie de l’un des résident permanent

Il faut prévoir plusieurs cas de figure…

En cas de désincarnation…

Une grande cérémonie suivie d’une grande célébration sera faite pour fêter la libération du corps 😉

Le reversement des 50% (ou autre pourcentage décidé collectivement) s’arrête, si le désincarné vivait seul dans sa maison, son ancienne habitation est mise à disposition du public ou de nouveaux arrivants.

En cas de départ volontaire…

Le reversement des 50% (ou autre pourcentage décidé collectivement) s’arrête, son ancienne habitation est mise à disposition du public ou de nouveaux arrivants.

Le partant à toujours la possibilité de revenir quand il/elle veut, il faudra simplement lui reconstruire une autre habitation sur le terrain.

En cas de cas de longues vacances (de 3 mois à 6 mois)…

Le reversement des 50% (ou autre pourcentage décidé collectivement) s’arrête pendant les mois d’absence.

Son habitation pourra être louée provisoirement pendant ses vacances en rbnb pour faire rentrer des sous pour l’association.

En cas de nomadisme (vacances de plus de 6 mois)…

Le reversement des 50% (ou autre pourcentage décidé collectivement) s’arrête pendant les mois d’absence.

Son habitation pourra être louée provisoirement pendant ses vacances en rbnb pour faire rentrer des sous pour l’association, ou être donnée à un nouvel arrivant.

Le « résident permanent nomade » à toujours la possibilité de revenir quand il/elle veut, il faudra simplement lui reconstruire une autre habitation sur le terrain si celle-ci a été donnée.

En cas de désaccord majeur avec un(e) résident(e) permanent(e)…

Si un des résident permanent pose un souci majeur concernant la vie en communauté, les autres résidents permanents peuvent se réunir et voter lors de réunions à cet effet (avec quorum déterminé dans l’article « Quorum, réunions et votes » ) son renvoi de la communauté. Lors de ce vote l’intéressé n’a pas le droit de vote.

Dans ce cas, il faudra simplement lui rembourser sa mise de départ (don à l’association) s’il y en a eu.

Soit le remboursement peut se faire en une fois, soit il peut être étalé, en fonction de la trésorerie et du montant à rembourser, sur un maximum de 180 mois… cela est à décider collectivement.

Un délais de 30 jours est accordé afin qu’il ou elle puisse s’organiser pour partir.

Concernant les enfants…

S’il y a des enfants qui naissent dans la communauté ou arrivent avec une famille de résidents permanents, ils pourront demander à devenir résidents permanents (signataire de cette présente Charte Souveraine + statutaires dans l’association « nomdelacommunauté ») à leur majorité, un vote aura alors lieu au sein des résidents permanents (avec quorum déterminé dans l’article « Quorum, réunions et votes » ), pour en déterminer les conditions et valider ou non leur résidence permanente.

Entrée de nouveaux résidents permanents

Au démarrage : (du xx yy 20zz au xx yy 20zz) :

Les premiers temps, les conditions d’entrée sont plus souples et plus rapides car nous avons besoin de bras et de finances pour lancer les achats et travaux.

Nous devons nous rencontrer et vivre ensemble sur le terrain plusieurs semaines pour déterminer si chacun se sent bien sur le terrain et avec ses nouveaux frères et sœurs.

Rapidement les premiers signataires de cette Charte Souveraine et membres de l’association  « Bem Haja » en valideront les nouveaux membres qui rejoindront la prochaine réunion de vote pour les prochains arrivants et ainsi de suite.

Il n’y a pas de durée fixée dans un premier temps pour valider les membres permanents, cela va se faire au feeling.

Après le xx yy 20zz :

Si une personne veut nous rejoindre, cela se fera par étapes pour éventuellement devenir résident permanent :

Étape 1
Visite d’une semaine en woofing pour nous aider. Si la personne veut rester plus longtemps, un vote des résidents permanents à l’unanimité est nécessaire pour l’étape 2.

Étape 2
1 mois de test.
Si la personne veut rester plus longtemps, un vote des résidents permanents à l’unanimité est nécessaire pour l’étape 3.

Étape 3
3 mois de test.
Si la personne veut rester plus longtemps, un vote des résidents permanents à l’unanimité est nécessaire pour l’étape 4.

Étape 4
6 mois de test.

Au bout de cette dernière étape si la personne veut devenir résident permanent, un vote des résidents permanents à l’unanimité est nécessaire le valider comme nouveau membre permanent.

Ceci étant il peut y avoir des cas particuliers ou nous pouvons valider plus rapidement l’entrée de nouveaux résidents permanents, par vote des résidents (avec quorum déterminé dans l’article « Quorum, réunions et votes » ).

Organisation des taches collectives de la journée…

Chaque matin nous déjeunerons ensemble à 9h00 et c’est à la fin du petit déjeuner que les taches de la journée pourront être évoquée et voir les volontaires ou groupes, pour chacune de ces taches.

Si un résident ne vient pas à 9h00 ce n’est rien, mais nous prendrons l’habitude de cette réunion matinale joyeuse afin d’organiser nos journées de taches collectives.

La vision est de partager 3 à 4 heures par jour d’oeuvrage collectif, cela évidement pourra être un peu plus surtout au démarrage des constructions pour ceux qui le veulent. Mais nous ne souhaitons pas ramener les anciennes habitudes de l’ancien monde, dans le nouveau 😉.

Il pourrait y avoir aussi un cours matinal de yoga à 8h00 tous les matins pour ceux qui veulent s’y joindre, avant le petit déjeuner.

Le reste de la journée est libre.

Samedi et dimanche on se repose de nos chantiers et on garde que le minimum à faire sur le terrain (s’il y a), ou rien, ce qui est aussi très bien 😉.

A ne pas ramener dans la communauté «Bem Haja »…

Pas d’alcool ou drogues chimiques dans la communauté, nous ne jugeons aucunement cela mais nous souhaitons éviter les dérives possibles. Si vous invitez des amis ou de la famille, merci de leur dire de ne pas emmener d’alcool ni de drogues chimiques.

Pas de jalousie.

Pas de possessivité (ce que tu crois posséder te possède).

Pas de jugements sur « les autres » ou ce qui se passe dans maya. Le but étant de ne pas rendre le rêve « réel », ce qui ne fait que cacher la réalité immuable.

Les animaux domestiques sont bienvenus mais à fin de garder les lieux calmes et agréable pour les visiteurs nous demanderons à ceux qui ont des chiens de leur mettre des colliers anti-aboiement (qui ne sont nécessaires en fait que quelques jours au début).

Cette Charte Souveraine n’est susceptible d’aucun recours juridique devant une quelconque juridiction humaine.

Nom et signature des résidents :


Voilà, c’est le premier jet, cette analyse est issue de mes visites de communautés aux États Unis dont notamment celle de « Liberty Arising » que j’ai trouvé géniale et qui fonctionne bien depuis des années.

Ce qui est bien dans cette organisation c’est qu’il n’y a pas de chef ni d’individu propriétaire, tout le monde est a égalité.

J’espère que ce partage vous aidera.

Namaste

L.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici